jeudi 27 décembre 2012

[Art] Peter Callesen - sculpteur sur feuille


Qu’y a-t-il de plus neutre qu’une feuille de papier blanc ? Neutre ?! Un mot insolite pour l’artiste contemporain Peter Callesen.
Entre ses mains, la feuille blanche ne connaît aucune limite. La voilà qui se métamorphose à l’infini, peau, plume, formes. Ses œuvres, véritables prouesses de technique et de minutie, mettent en scène l’extrême fragilité de la vie. Par leur force et leur poésie elles nous touchent et nous fascinent.

Peter Callesen travaille avec du papier A4, 115 grammes, sans acide.
Il joue sur le fait que c’est un matériau ordinaire dont la valeur est égale à presque rien.
Cela lui donne une plus grande liberté pour aborder, de façon ludique, les grands thèmes existentiels. Le format réduit d’une feuille A4 crée également une intimité entre l’œuvre et le spectateur, qui doit s’approcher tout près pour bien voir. Avec son couteau, Peter Callesen dépasse le format physique du papier et crée — en passant de deux à trois dimensions — un jeu entre le vide et la silhouette découpée.













4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui hein ?! Je suis vraiment épatée du travail sur un matériau si léger et fragile !

      Supprimer
  2. Mais quelle découverte, c'est génial.
    Je suis fan des artistes qui ont un "dogme", un ensemble de règles et qui s'y tiennent pour une partie de leur oeuvre : un peu comme Camille qui a un univers pour chaque album, même si je suis très loin d'être fan de sa musique je respecte à fond l'artiste. Et là mais je suis bluffée... C'est dingue ce qu'on peut faire avec une feuille de bon papier et beaucoup de créativité... Merci pour ce bon moment popine :-)
    (je partage sur fb si tu n'y vois pas d'inconvénient)

    RépondreSupprimer