lundi 9 mars 2015

L'art du tatouage est à l'honneur à Paris

J'ai beau évoquer mon amour du kawaii assez régulièrement, je reste fondamentalement une rock'n'roll girl et ma journée de vendredi en atteste.


En effet, en tant que tatouée, femme de tatoué, amatrice d'émissions et documentaires parlant de cet art, je ne pouvais pas passer à côté de l'événement parisien de l'année à savoir Le Mondial du Tatouage, orchestré par le tatoueurs des stars : Tin-Tin.

Un événement qui, depuis sa création il y a 3 ans, prend une ampleur incroyable.
Cette année ce salon avait carrément investit la totalité de la magnifique Grande Halle de La Villette, bref un succès en progression chaque année.
 




 

 
Jour off pour Niko, enfants à l'école et chez la nounou puis relais de la baby-sitter, sur le thème "on n'est pas que des parents" nous avons profité pleinement de tout et finit la journée au son des concerts de métal proposés sur la scène installée pour l'élection des meilleurs tatouages dans la journée (petite pièce N&B, grande pièce couleurs et meilleur tatouage du jour).

Sur cette même scène, entre 2 élections, Gunther Love, des Airnadettes, a mixé une playlist métal bien sympathique, bref la bonne grosse journée rock'n'roll :-)


 C'est assez cool de passer entre les stands un gobelet de bière à la main en regardant les autres souffrir  :-D 


 

 




 Pendant / Après
 
 
   
La petite en bas à gauche ♥

Un artiste qui travaille encore à la méthode ancienne au bambou (aïeuuuuuuuh)



Minute groupie
Voir quelques noms que je connais et les regarder tatouer :
Guy Le Tattooer


Manu Badet
Nikko Urtado, le maitre du portrait réaliste
Dimitri HK

Petites regrets, ne pas avoir vu Tin-Tin et Filip Leu à l’œuvre.
Le second était membre du jury donc nous ne l'avons aperçu que sur les écrans



♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

TATOUEURS, TATOUÉS
Quai Branly

Et comme le salon ne débutait qu'à 12h nous en avons profité pour voir l'expo "tatoueurs, tatoués" au Quai Branly dont la direction artistique a été gérée par Tin-Tin (encore lui) et le commissariat confié à Anne et Julien les créateurs de la revue Hey! dont j'avais déjà un peu parlé ici.

La visite se faisait par pays en commençant par la France, les États-Unis puis l'Europe en général. Puis continuait vers l'Asie (en particulier le Japon), l'Océanie, l'Afrique… bref toutes les époques, les cultures, les différents courant existants.
C'est la seule (toute) petite déception, il y a tellement de courants à citer que ce qui m'intéresse le plus à savoir l'évolution de cette culture aux États-Unis et en Europe était assez vite faite.

À quand une expo Old School pour me rassasier ?!



Les magnifiques malles à l'époque où les tatoueurs n'étaient qu'itinérants.





Quelques artistes avaient également été invités à créer un projet de dessin pouvant être par la suite transformé en tatouage, j'ai eu un coup de cœur pour celui-ci très Street Art.




 
Des parties de corps ont été moulées à base de silicone puis envoyés à certains des plus grands tatoueurs du moment afin qu'ils y créent une œuvre ensuite exposée dans cette exposition.

Les œuvres de Tin-Tin, Horiyoshi III et Yann Black en font partie.


 

Niko très concentré apprend l'histoire du tatouage…



Gros coup de cœur pour le travail graphique de Yann Black d'ailleurs !
Un futur projet pour mon mec et/ou moi ?



Cette journée fut tellement riche !

► Nous avons appris énormément de choses sur l'histoire de cet art, ce qui apporte encore plus au fait que nous soyons nous-mêmes tatoués.

► Regarder travailler de si grands artistes nous évitera de passer entre les mains d'amateurs pour nos futurs projets (genre ma première pin-up…).

► J'ai trouvé LA tatoueuse qui réalisera mon prochain tatouage : un grosse pièce colorée esprit kawaii/manga. Un coup de coeur artistique et humain ! Il ne me reste qu'à économiser haha :-)

► Et dieu que c'est bon de passer une journée en tête à tête et d'oublier un temps la vie de parents, les retrouvailles du lendemain matin n'en ont été que meilleures !

{ Les photos sont assez passables car il y avait foule et le lieu est très sombre.
J'aurais bien aimé vous en montrer plus hélas… }


Pour ne rien rater de l'actualité du blog, du studio et de la boutique, suivez moi sur Facebook

6 commentaires:

  1. Je pense m'en faire un très vite chez laura satana, une des rares à utiliser de l'encre vegan alors je n'ai pas eu vraiment le choix, mais j'en ai entendu beaucoup de bien du coup c'est cool :) Jusque là j'étais plutôt piercing, alors ce sera mon premier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Top ! J'avoue que pour l'encre je ne m'étais jamais posé la question pour les vegan ^^
      Tu sais ce que tu veux te faire ?

      Supprimer
  2. Pas fana des tatouages même si j'apprécie certains motifs épurés et esthétiques. Ça doit faire atrocement mal... ! Berenice Big est une chochotte !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez douillette aussi et crois-moi la partie tatouage n'est pas un moment de plaisir mais je suis si contente du résultat que je replonge à chaque fois :-)

      Supprimer
  3. ahaha la grosse groupie de Guy ! Il va ouvrir un nouveau shop avec Maudit Cailloux à Toulouse. Viens nous voir ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais avec grand plaisir, quand j'aurai l'occasion de venir à Toulouse (que j'aime cette ville !) je viendrai te voir ;-)

      Supprimer